tratamiento infertilidad masculina

L’ICSI est une technique de micro manipulation qui a été développée principalement pour surmonter l’infertilité masculine. C’est une variante de la FIV, qui s’applique lorsque les taux de fécondation attendus sont nuls ou très faibles avec la FIV classique, tels que:

  • Anomalies graves de la morphologie des spermatozoïdes
  • Faible nombre de spermatozoïdes dans l’éjaculât
  • Basse qualité des spermatozoïdes
  • Faible nombre d’ovocytes
  • Problèmes d’interaction entre ovule et spermatozoïde

Pour la patiente, les phases et les procédures de l’ICSI sont les mêmes que pour la FIV conventionnelle. La seule différence réside dans le laboratoire où, au lieu de laisser le spermatozoïde pénétrer seul l’ovule, nous sélectionnons le spermatozoïdes le plus approprié, et l’introduisons dans l’ovule.

PICSI (ICSI PHYSIOLOGIQUE)

Jusqu’à maintenant, l’unique technique disponible pour sélectionner le sperme était l’observation visuelle par les embryologues.
Avec la processus PICSI (environnement intelligent d’hydrogel d’acide hyaluronique) nous sommes désormais capables de déterminer la sélection des spermatozoïdes de la même manière que la biologie humaine. Les spermatozoïdes sont placés sur une plaque qui contient de l’hydrogel d’acide hyaluronique, c’est un biopolymère naturel que l’on retrouve dans toutes les cellules humaines, à l’inclusion de la zone pellucide qui entoure l’ovocyte.

Les spermatozoides matures y biochimiquement compétents s’unissent à l’acide hyaluronique, alors que les spermatozoïdes immatures se déplacent librement. Cette technique aide l’embryologue pour une meilleure sélection spermatique afin de continuer le processus de micro-injection – ICSI. Ce procédé marque un instant clé dans le processus de fertilisation naturelle : l’union du spermatozoïde vivant à l’ovule.

Les recherches ont démontré que les spermatozoïdes sélectionnés à travers le PICSI sont, dans la majorité des cas, plus matures, présentent moins de dommages dans l’ADN, et souffrent de moins d’aneuploidie chromosomique.

L’utilisation de ce médium est particulièrement indiqué en cas de fragmentation de l’ADN spermatique, d’échec de fécondation et d’implantation, et d’avortement à répétition.

AMÉLIORE LA SÉLECTION SPERMATIQUE ET PAR CONSÉQUENT LES TAUX D’IMPLANTATION